MELONIOUS QUARTET

 

Patrick Vaillant : mandoline, direction

Thomas Bienabe : mandoline

Patrick Osowiecki : mandole alto

Jean-Louis Ruf-Costanzo : mandoloncelle

 

Melonious Quartet est un ensemble d’exception sous la direction de Patrick Vaillant.

Depuis plus de 10 ans, ce quatuor de mandolines modernes explore les musiques populaires comme les musiques savantes, de Berlioz à Zappa, de Satie à Trénet, de la Provence au Brésil, de compositions en transcriptions, jusqu’à l’improvisation….

Jouant debout, sans partitions, il mêle virtuosité et humour, finesse et énergie, avec une remarquable unité de ton, et une rare maîtrise de l’instrument… Son concert propose des pièces brèves et variées, avec des présentations toniques et drôles, qui les rendent accessibles à tous.

Iconoclaste et atypique, Melonious Quartet a su créer une place inédite pour la mandoline au sein de toutes les programmations, du classique aux musiques du monde, en passant par le jazz ou les musiques actuelles.

 

Historique

Le Melonious Quartet est né de la rencontre de Patrick Vaillant et de Thomas Bienabe, mandolinistes, bientôt rejoints par Jean-Louis Ruf-Costanzo, puis Patrick Osowiecki.

Le premier album “Au Sud de la Mandoline” paraît en 1998.

En 2001, le Melonious Quartet reçoit l’une des sept commandes publiques pour la 20ème fête de la musique. En 2002, il fonde le Front de Libération de la Mandoline.

En 2003, il crée et enregistre « En Forme de Poire », autour d’Erik Satie.

En 2005, création du « Pont de la Mando », programme enregistré en 2006.

En 2007, création du ciné-concert « Les Aventures du Prince Ahmed ».

En 2008, il poursuit son travail de transcriptions autour de Darius Milhaud, crée « la Libertadora » avec le concours de musiciens brésiliens et français, obtient sa labellisation pour l’Année de la France au Brésil et publie le disque « La Miugrana ».

En 2009, il enregistre et joue sur scène avec l’accordéoniste basque Kepa Junkera « Fandango », et crée un concert de rue, « Sérénades », pour lequel il s’adjoint le concours de quatre chanteurs.

En 2010, il poursuit ses Sérénades dans différents festivals (Suds à Arles, Festival de Rue à Carros, Festival Berlioz…) et réactive le ciné-concert « Les Aventures du Prince Ahmed ».

En 2011, il explore l’espace et le geste dans « La Gestique », concert en forme d’écouter-voir.

En 2012, il tourne une vidéo sur le morceau « Gaucho » de Francesca Gonzaga, qui reçoit un accueil enthousiaste.

En 2013, il s’attèle à l’enregistrement d’un nouvel album.

Visitez le site de Melonius Quartet  : http://melonious.mandopolis.org/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *