Artistes 2018

Antoine de Grolée, piano

Antoine de Grolée

Antoine de Grolée a remporté en 2007 le 5ème Prix du Concours International Long-Thibaud.
Régulièrement invité dans de nombreux festivals (dont la Roque d’Anthéron en 2016, La Folle Journée de Nantes en 2018), Antoine de Grolée se produit aussi souvent en récital dans les salles parisiennes. Il joue en soliste dans divers orchestres et se passionne pour la musique de chambre et l’accompagnement de chanteurs.
Depuis 2014, il est directeur artistique des Moments Musicaux du Tarn.
Plus d’informations sur : www.antoine-de-grolee.com

Antoine de Grolée joue dans les concerts MOZART, CHOPIN, DEBUSSY-FAURÉ, SCHUBERT, BEETHOVEN, et SCHUMANN

 

Quatuor Adastra

Quatuor Adastra

Le Quatuor Adastra, est né en 2013 de la rencontre de quatre musiciens : Julien Moquet (1er violon), Nastasia Dugardin (2nd violon), Marion Abeilhou (alto) et David Poro (violoncelle). Depuis sa formation, l’ensemble a reçu l’enseignement ou les conseils de quatuors réputés tels que les Quatuors Parisii, Debussy, Alban Berg, Danel, Manfred, Ludwig… Jeune quatuor sélectionné à la Philharmonie de Paris en 2016, il est régulièrement l’invité de festivals internationaux.
Leur répertoire s’étend de Haydn à Piazzolla en passant par Schubert et Chostakovitch jusqu’à la collaboration avec des groupes multi-talents tels que Colt Silvers.
Le Quatuor Adastra a reçu le Prix du Public et le Prix du Jeune Public aux Moments Musicaux du Tarn en 2017.
Plus d’informations sur : www.quatuoradastra.com

Le Quatuor Adastra se produit dans les concerts MOZART, CHOPIN, BEETHOVEN, et SCHUMANN.

 

Fanny Robillard, violon

Fanny Robillard

Diplômée du CNSM de Lyon et après un cycle de perfectionnement en Allemagne, Fanny Robillard intègre de grands orchestres symphoniques (London Symphony Orchestra, Orchestre Philarmonique de Berlin) avant de rejoindre le Trio Karénine avec Louis Rodde (violoncelle) et Paloma Kouider (piano).
Parmi d’autres distinctions, Fanny Robilliard est nommée « Révélation Classique » de l’Adami 2010.
Elle se produit de nombreuses fois en tant que soliste dans de nombreux orchestres. Elle se passionne aussi la musique de chambre et, aux côtés de la pianiste Paloma Kouider, elle sort en novembre 2017 son premier disque pour le label Évidence Classics, qui a reçu les plus belles critiques de la presse, dont un paragraphe élogieux dans Le Monde.
Fanny joue un violon de Niccolo Amati, 1627, qui lui est gracieusement prêté par la Fondation Culture et Musique.
Plus d’informations sur : http://triokarenine.com/de

Fanny Robillard joue dans les concerts MOZART, DEBUSSY-FAURÉ, et SCHUBERT.

 

Louis Rodde, violoncelle

Louis Rodde

Nommé «Révélation classique » de l’Adami et lauréat de la Fondation Cziffra en 2011, lauréat du concours de l’ARD de Munich en trio avec piano en 2013, Louis Rodde est l’invité de salles de concert prestigieuses. Il se produit en solo et en musique de chambre dans de nombreux festivals parmi lesquels le Festival Pablo Casals de Prades, la Folle Journée de Nantes, le Festival de la Roque d’Anthéron…
Louis est membre fondateur du Trio Karénine, avec lequel il se distingue lors de nombreux avant de remporter le concours de l’ARD de Munich en 2013.
Ses deux premiers enregistrements sont parus en 2016 : les trios de Schumann (pour le label Mirare) avec le Trio Karénine au printemps, et les sonates de Fauré et Ropartz (pour NoMadMusic) avec le pianiste Gwendal Giguelay à l’automne.
Plus d’informations sur : http://triokarenine.com/de

Louis Rodde joue dans les concerts MOZART, CHOPIN, DEBUSSY-FAURÉ et SCHUBERT.

 

Gwendal Giguelay, piano

Gwendal Giguelay

Gwendal Giguelay est un musicien aux multiples facettes. Après avoir pratiqué la musique de manière essentiellement autodidacte et à l’oreille, il a rejoint les bancs d’une école rigoureuse de la musique classique en intégrant les Conservatoires Nationaux Supérieurs de Lyon puis de Paris, où il a étudié le piano, la musique de chambre et l’improvisation.
Concertiste et touche-à-tout, il partage la scène avec des musiciens et chanteurs classiques ou de jazz ainsi que des danseurs. Ses concerts et enregistrements sont régulièrement retransmis à la radio et relayés par la presse. Titulaire du Certificat d’Aptitude à l’enseignement, Gwendal a à cœur de transmettre la musique dans de nombreux contextes, au conservatoire mais aussi auprès de nouveaux publics. La pédagogie de projet l’anime depuis toujours, et le Prix de l’Enseignement Musical a été décerné à l’automne 2016 à son spectacle pour jeunes interprètes « Au Grand Café de Montreuil ». Auteur des ouvrages « Improviser au piano pour les nuls » et « Les Grands Classiques du piano pour les nuls », son amour de la transmission et du partage musical s’épanouit en Afrique, Chine, Haïti… Il participe aux projets les plus insolites, depuis les performances minimalistes à la Biennale de Venise jusqu’au cinéma : vous le verrez devant ou derrière l’écran, dans le film Noces de Philippe Béziat (2011) ou dans l’intimité d’une salle obscure, à mettre en musique un film muet… en improvisant !

Gwendal Giguelay joue dans les concerts MOZART, CHOPIN, DEBUSSY-FAURÉ, SCHUBERT, Jeune Public, BEETHOVEN, et SCHUMANN.

 

Marlène Desauvage, soprano

Marlène Desauvage

Native de Villefranche de Rouergue, Marlène Desauvage entre au CRR de Toulouse où elle obtient un prix mention Très Bien en chant lyrique.
Autant passionnée par le chant soliste que par le travail polyphonique, elle intègre le Choeur de l’Opéra de Limoges  puis le Choeur de l’Opéra National de Bordeaux. Elle co-crée le Choeur de Chambre de Toulouse A Canto Aperto avec qui elle explore le répertoire de la musique française et argentine.
En tant que soliste, elle fait partie de l’Ensemble baroque Antiphona de Toulouse et a chanté sous la direction de Gilles Colliard (Les Sept Dernières Paroles du Christ d’Haydn, le Magnificat de Bach, messe de Zelenka), de Christophe Larrieu (L’enfant et les sortilèges, Théâtre du Capitole de Toulouse).
Plus d’informations sur : www.marlenedesauvage.com/

Marlène Desauvage chante dans les concerts DEBUSSY-FAURÉ et SCHUBERT.

 

Cristelle Gouffé, mezzo-soprano

Cristelle Gouffé

Cristelle Gouffé fait ses études de chant au CRR de Toulouse où elle obtient son prix en 2013. Elle est invitée à chanter sur des scènes lyriques notamment au Théâtre du Capitole, à la Halle aux Grains et en 2014 au théâtre Jules Julien de Toulouse pour une programmation du Capitole.
En 2015 elle obtient le second prix du concours de chant organisé par le Rotary Club. Depuis 2016 elle se produit régulièrement avec l’Ensemble Baroque de Toulouse sous la direction de Michel Brun. En 2017 elle est la soliste de la Misa Tango sous la direction de Nathalie Accault. Le compositeur argentin de cette oeuvre mondialement célèbre était présent pour l’accompagnement au piano lors du concert. En mars 2018 elle tient le rôle de la Zia (la tante) dans Mme Butterfly de Puccini à l’Opéra de Limoges. Elle chante également en récitals.
Plus d’informations sur : https://www.cristellegouffe.com/

Cristelle Gouffé chante dans les concerts BEETHOVEN, et SCHUMANN.

 

David Violi, piano

David Violi

Après son dernier récital vénitien, le magazine musical italien « Il giornale della musica » saluait « un pianiste au toucher lumineux qui unit une technique virtuose à une imagination qui se renouvelle continuellement ; un juste équilibre qui en fait l’interprète idéal ».
Pianiste français d’origine italienne, né à Nancy en 1982, David Violi a été formé au CNSM de Lyon. Il a remporté entre autres le premier prix du concours international de piano de Sakai (Japon).
Invité régulier des grandes salles de la scène internationale, David Violi se produit en récital et avec orchestre dans le monde entier, en France en particulier (Piano aux Jacobins à Toulouse, La Folle Journée de Nantes, festival de Radio France à Montpellier…).
Passionné par le musique de chambre et partenaire recherché, il crée et assure la direction artistique de l’ensemble I GIARDINI avec la violoncelliste Pauline Buet.
Plus d’informations sur : www.igiardinimusic.com.

David Violi joue dans les concerts MOZART, CHOPIN, DEBUSSY-FAURÉ, SCHUBERT, BEETHOVEN, et SCHUMANN.

 

Amaury Viduvier, clarinette

Amaury Viduvier

Amaury Viduvier fait ses premiers pas de clarinettiste à l’âge de huit ans.
Après de brillantes études au CRR de Paris, Amaury est reçu premier nommé en 2010 au CNSMD de Paris. Il est alors âgé de 19 ans. En 2012, il remporte le Concours « Yamaha Young Foundation of Europe ».
Invité dans de nombreux festivals, il se produit aux côtés d’artistes ou de formations renommés, par exemple François Salque, le Quatuor Hermès, le Quatuor Modigliani, Jonas Vitaud… Il est également l’invité régulier d’émissions sur France Musique.
Il franchit une nouvelle étape courant 2014 en remportant le 2e prix du Concours international Debussy à Paris.

Amaury Viduvier joue dans les concerts MOZART, SCHUBERT et SCHUMANN.

 

Thomas Kaufman, contrebasse

Thomas Kaufman

Après des études au  CNSM de Paris et un cycle de perfectionnement en Allemagne, il reçoit, en 2015, le « prix spécial du jury » lors du concours international de contrebasse d’Ankara. Il occupe depuis 2008 le poste de co-soliste à l’orchestre philharmonique de Strasbourg et se produit au sein d’orchestres comme les Dissonances ou les orchestres de radio France.
Thomas s’est produit plusieurs fois en soliste dans différents concertos pour contrebasse et orchestre.
Il est membre du trio de musique de chambre « C’est pas si grave » et du quatuor de contrebasses Breaking Basses.

Thomas Kaufman joue dans les concerts MOZART et CHOPIN.

 

Constant Despres, piano

Constant Despres

Né en 2006, d’une mère indienne et d’un père français, Constant Despres vient au monde dans une famille de musiciens. Il est plongé très tôt dans un bain musical éclectique. Il entend Ravi Shankar et Wagner tout autant que Keith Jarrett ou Led Zeppelin…
Il est admis au Conservatoire de Toulouse juste avant son 6ème anniversaire où il intègre la classe de Véronique Grange avec laquelle il étudie depuis.
Constant est lauréat des Concours: GCIP Svetlana Eganian 2015 – Chatou 2016 – 1er prix Flame 2016 – Les Clés D’Or 2017 – Brest 2018 – Les Clés D’or 2018.
En juin 2017 il participe à l’émission « Prodiges le Grand Concert » au Stade Pierre Mauroy de Lille dans laquelle il joue le final du Carnaval des Animaux de Saint-Saëns accompagné de l’Orchestre National de Lille devant 45 000 spectateurs.
Plus d’informations sur son compte Facebook et Youtube

Constant Despres joue dans le concert CHOPIN.

 

Rémi Gormand, cor

Rémi Gormand

Suite à cinq années d’études au CNSMD de Lyon, Rémi Gormand obtient en 2015 son Master de cor avec la mention Très Bien à l’unanimité et les félicitations du jury. Son fructueux travail avec son professeur D. Guerrier lui permet d’approfondir, au-delà de l’instrument moderne, la pratique des instruments anciens comme le cor naturel, le cor viennois et le cor à piston.
La pratique de la musique de chambre tient une part importante de ses activités : il fait partie du Quintette Altra, avec lequel il obtient un Master de musique de chambre avec la mention Très Bien à l’unanimité et les félicitations du jury au CNSMD de Paris en 2017.

Rémi Gormand joue dans les concerts BEETHOVEN, et SCHUMANN.

 

Duo Jbanov, piano et accordéon

Duo Jbanov

Musiciens polyvalents, la pianiste Anna Jbanova et son frère accordéoniste Roman Jbanov mènent de front une carrière de concertistes-solistes et en duo, ainsi qu’une activité pédagogique en France et en Europe.
Nés dans une famille ukrainienne de musiciens, Anna et Roman débutent leurs études à l’âge de cinq ans au conservatoire de Novossibirsk en Sibérie, puis poursuivent leur parcours en France. Tous les deux sont lauréats de nombreux concours internationaux.
Anna enseigne au CRR de Toulouse et se produit comme pianiste soliste et comme accompagnatrice, tandis que Roman joue aussi dans le duo « Paris-Moscou » avec une accordéoniste française Domi Emorine ; il joue un accordéon bayan, la version russe de l’accordéon de concert.
Le Duo Jbanov a obtenu la Note d’Or aux Moments Musicaux du Tarn en 2017.

Le Duo Jbanov se produit dans le concert CONTES SLAVES.

 

Les Cata-Divas, piano et chant

Dans un spectacle mis en scène par Julie Safon, trois artistes mêlent la comédie au chant lyrique : Céline Laborie (soprano), Cécile Piovan (mezzo) et Jeanne Vallée (piano).

Céline Laborie

Céline Laborie obtient son Prix de chant au Conservatoire de Toulouse avec les Félicitations du jury en Juin 2012. Elle remporte ensuite plusieurs prix de concours de chant, notamment à Marmande et Arles, et participe en 2014 aux Victoires de la Musique. Elle est régulièrement engagée comme soliste dans des œuvres lyriques (en Espagne, au Capitole…) ou sacrées (Requiem de Mozart…).

 

Cécile Piovan

Après de brillantes études au Conservatoire de Toulouse (Prix de chant en 2012), Cécile Piovan obtient en juin 2016 un diplôme de Chant Baroque et de Musique de Chambre mention TB à l’unanimité avec les félicitations  du Jury. Parmi plusieurs engagements, notons le rôle-titre, en 2013, dans « l’Enfant et les sortilèges » de Ravel au Théâtre du Capitole de Toulouse. Depuis deux ans, Cécile se produit avec le Trio Amaryllis ou lors de récitals.

 

Jeanne Vallée

Après une licence d’accompagnement de chanteurs au pôle supérieur de Toulouse, Jeanne Vallée suit un double cursus au CNSMDP : master de direction de chant et master d’accompagnement vocal. Outre de nombreux récitals divers, Jeanne accompagne les classes de chant du CRR de Reims depuis 2016.

 

 

Julie Safon

Après une formation théâtrale de 3 ans à la Compagnie Maritime, Julie débute sa carrière de comédienne en intégrant aussitôt en 2010, le théâtre des 3T où elle tient l’affiche sur une quinzaine de comédie, mises en scène entre autre par Gérard Pinter, Sébastien Azzopardi et Jurdi Purti.
En parallèle de la scène, Julie s’aventure dans l’écriture et la réalisation. Elle obtient en 2013, le prix d’aide à l’écriture par le festival Séquence court-métrage pour son premier scénario, Unbound. Elle réalise la même année une courte fiction, Le prétentieux sélectionné dans 5 festivals et réalise également la web-série humoristique, Toulousain qui dépasse le million de visionnage.
En 2017, Julie co-écrit la pièce Braquage à la Toulousaine actuellement à l’affiche.

On pourra écouter (et voir !) les Cata-Divas dans le spectacle éoponyme du dimanche soir. Et Céline Laborie chantera aussi dans le concert MOZART.

Les commentaires sont fermés