VOLODYMYR KURYLENKO

site de Volodymyr Kurylenko

Avec Volodomyr et son Bayan (Accordéon de concert né il y a un siècle environ en Russie) c’est un orchestre entier qui est convoqué à cet apéro-Salve.

Le bonhomme ultra-virtuose et son instrument aux possibilités infinies interprèteront des compositeurs Russes et Ukrainiens bien sûr mais aussi le grand Bach, ou encore Piazzolla.

Pour l’originalité, la curiosité de ce répertoire et de cet instument mais surtout la qualité artistique et la dimension internationale de Volodomyr, ce concert risque rapidement d’afficher complet…

Pensez à réserver! G.B.

 

Je suis né le 15 Mars 1973 à Krolevets, une petite ville située dans la partie Nord-Est de l’Ukraine.

A 9 ans, j’ai débuté le bayan à l’Ecole de Musique pour enfants. Mon premier professeur fut Olexandr Bobryk. Après un an, j’ai été transféré dans la classe de Victor Zinchenko.

Après 6 ans de formation, je suis entré à l’Ecole de Musique Sumy en 1988 dans la classe de Genady Cherkashyn.

En 1991, j’ai remporté le 1er Prix du Concours Régional de Bayan et d’Accordéon à Belgorod, Russie.

En 1992, j’ai gagné le 1er Prix au Concours des Artistes Interprètes de Bryansk, Russie. sur instruments folkloriques parmi les étudiants des écoles de musique d’Ukraine, de Russie et de Biélorussie. Friedrich Lips était président du jury. Là, j’ai aussi remporté un Prix Spécial pour la meilleure performance de l’arrangement de la chanson folklorique nationale.

Diplômé du Conservatoire en 1992, je suis entré à l’Institut Pédagogique Sumy dans la section de professeurs de musique. Mon professeur était le bayaniste Victor Rudyuk.

En 1993, j’ai été transféré au Conservatoire de Donetsk (Haute Ecole de Musique) dans la classe du professeur Vyacheslav Voyevodin. En 1997, mes études étaient terminées.

En 1996-1998, j’ai participé aux Compétitions Internationales d’Accordéon à Klingenthal, en Allemagne.

De 1998 à 2001, j’ai étudié à l’Université Nationale de Kiev, à l’Institut des Affaires Etrangères. J’ai obtenu le diplôme de Maîtrise en Droit International.

A partir de 1995, j’ai commencé à aller aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique pour prendre part à des compétitions internationales et jouer du bayan, d’abord dans la rue et plus tard, à différentes occasions.

Maintenant, je fais des concerts de musique classique dans des théâtres et autres lieux, où je présente différents programmes selon le public. Mon répertoire comprend des pièces de grands compositeurs, allant de Bach à l’époque moderne, du classique au jazz ainsi que de la variété et du traditionnel. Souvent, j’interprète des pièces de compositeurs soviétiques, russes et ukrainiens spécialement écrites pour le bayan. Pas forcément moderne mais la musique est là, toujours.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *